Sélectionnez un champ de recherche :  Sélectionnez un format : 

 
 
Retour à tous les posts du blog
 
 

« Cela fait 30 ans que je travaille dans l’industrie du disque... »

Parle nous de toi ? Quel est ton rôle dans ta boutique ?
Depuis quand es tu vendeur ?
Je m’appelle Ken Williams et je suis l’associé le plus ancien chez Acousticsoup. Je m’occupe de tout ce qui est vente en ligne, du service client, de la comptabilité, etc... et je suis supposé être l’expert quand il s’agit de savoir quel album a de la valeur et vaut le coup pour les collectionneurs ou non. J’ai un associé qui se concentre plus précisément sur la recherche et l’achat de collections. Nous avons une équipe qui nous aide pour l’entrepôt. Cela fait 30 ans que je travaille dans l’industrie du disque et j’ai commencé à vendre dans les foires en 1990. J’ai ouvert un magasin en 1995 que j’ai gardé jusqu’en 2006 quand j’ai décidé de tout passer sur internet. On a des visites de personnes venant de l’étranger et on est heureux de les accueillir et de les laisser déambuler parmi les caisses. Certaines viennent du Japon et des Etats unis juste pour fouiller dans nos stocks.



Quel est ton parcours et ton approche de la musique ?
Comme la plupart des vendeurs de disques, je suis un musicien frustré. Je joue de la guitare depuis 40 ans, j’ai joué dans beaucoup de groupes de l’époque et à la fin des années 80 j’ai même enregistré des disques, mais malheureusement, la gloire et la fortune n’ont pas suivi… j’ai donc décidé de me concentrer sur l’achat/vente de disques qui pour moi est un grand bonheur. Je joue toujours régulièrement avec des groupes de rock/blues locaux.

Raconte nous une anecdote de vendeurs
Il y a quelques années, à Manchester, j’ai rencontré Roy Ayers, une légende de jazz-funk et il a accepté de dédicacer des albums pour moi. Je lui ai présenté une vingtaine de 33 tours et c’était hyper drôle de voir sa tête quand il les a regardés. Visiblement, il ne connaissait pas la moitié d’entre eux et ne se doutait même pas de leur existence. Il s’agissait de copies tout à fait légales, il les a donc toutes signées de bon cœur. Il m’a dit : ‘je vais quand même en toucher deux mots à mon agent !’

Il y a 10 ans j’étais sur un marché aux puces et j’ai acheté une collection de disques originaux des Beatles. Ils n’étaient pas en très bon état mais ils étaient à bas prix et j’ai tenté ma chance. Parfois les vieux vinyles se restaurent super bien au nettoyage et jouent bien malgré les rayures en surface. Je les ramène chez moi, je les vérifie et parmi eux, je découvre à l’intérieur d’un exemplaire de Please Please Me une carte de membre du Cavern Club signée par John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Pete Best. Une méga trouvaille ! J’ai été tenté de la garder pour moi mais j’ai finalement accepté une offre d’un collectionneur Japonais.

Quel est le genre musical principal de ta boutique ?
On est spécialisé surtout dans le rock général mais il y a longtemps maintenant, on a pris la décision de stocker aussi tous les genres de musique qui se collectionne. Ainsi on a également un excellent choix de Jazz, Folk, Reggae et quasi tout ce qu’un collectionneur pourrait rechercher. Nous recevons des listes de recherches de tous les pays du monde et nous avons beaucoup de clients réguliers. Il est surprenant de voir le nombre de personnes intéressées par les mêmes albums psychédélique et progressifs qu’on a d’ailleurs maintenant vraiment du mal à se procurer, surtout en état parfait.

Et toi que préfères tu ?
Ma propre collection est constituée d’un mélange de rock général et folk rock mais j’aime à penser que je suis ouvert d’esprit et je laisse une chance à tout ce que je découvre. Un gars de notre équipe est très branché Industriel et Free Jazz mais ce sont deux genres que je n’arrive pas à apprécier vraiment. Trop bruyant et trop dingue ! Ces dernières années, on a beaucoup acheté de maxis reggae/dub et je dois admettre que je me mets à aimer ce style…

Comment nous as tu connu ?
J’ai découvert CDandLP en parlant avec d’autres vendeurs de disques du Royaume Uni qui disaient être impressionnés par le professionnalisme et la qualité du site. Ca a été une décision facile de mettre à vendre sur le site et ça a été une bonne décision. L’équipe est efficace, sympa et elle nous aide. Je recommande le site à tous les vendeurs et les collectionneurs de musique.

Quel est ton premier vinyle ?
Le premier disque que je me suis acheté, avec mon propre argent, c’était Telegram Sam par T.Rex. Ils étaient tellement populaires au Royaume Uni que j’ai du faire la queue très tôt le matin chez le disquaire du coin. Tout est parti en moins d’une heure. T.Rexstasy c’est phénoménal dans la région du Royaume-Uni où je résidais et j’ai toujours un petit penchant pour Marc Bolan.

Quel disque de ton stock est selon toi le plus insolite ?
On voit pas mal de disques loufoques ou géniaux mais un que j’affectionne tout particulièrement, c’est l’album « White Eagle Speaks ». C’est l’esprit d’un ancien chef Indien peau rouge qui nous parle depuis sa tombe. Un truc génial qui file la chair de poule.



Quels sont tes 3 titres coup de coeur de ton catalogue ?
Mes goûts musicaux ont changé en vieillissant et mes 3 albums préférés du moment sont bien différents de ceux d’il y a 20 ans. Mais j’adore le « Larks Tongues In Aspic » de King Crimson, je dirais que je l’écoute au moins une fois dans la semaine. Quelque chose de plus obscur (et de très cher) : Time Of the Last Persecution de Bill Fay. Et un album plus récent dont je suis tombé amoureux : Seventh Tree par Goldfrapp où on trouve des morceaux acid-folk grave psyché….



Le disque dont tu es fier ? Le plus précieux pour toi ?
Un disque dont je ne me séparerai jamais : le Chameleon In the Shadow Of the Night par Peter Hammill. C’est lorsque j’ai acheté cet album que je me suis rendu compte que la musique et les paroles pouvaient être aussi puissants que la meilleure des littératures. L’écouter a vraiment changé ma vie.



Peux tu nous dire quel titre tu adores sans oser l’avouer ? Ta guilty song ?
Ma guilty song c’est « I'll Never get Out Of This World Alive » de Hank Williams, j’adore la fredonner…

 
 
 
 
 
Ajouter un commentaire :
Pour ajouter un commentaire, vous devez vous connecter sur votre compte CDandLP.com
 
 
 
 

Notre top 7 des choses à faire sur CDandLP

 

Vrai ou faux : toutes les idées reçues sur CDandLP !

 

« J’aime l’idée que quelque part dans le monde, quelqu’un aimera ma musique... »

 

Fête de la musique et playlist de l'été

 

Johnny Hallyday, un anniversaire à fêter !

 

L'équipe CDandLP : premiers vinyles et guilty songs