Sélectionnez un champ de recherche :  Sélectionnez un format : 

 
 
Retour à tous les posts du blog
 
 

Rolling Stone : Groupe mythique

A l'occasion des concerts français des Rolling Stones, nous vous avons préparé un article retraçant une partie de l'histoire de ce groupe mythique.

Nous sommes en 1963 et les Beatles en sont à leurs débuts. C'est alors que la concurrence arrive avec le groupe de Mick Jagger, Keith Richards, Lewis Brian Hopkins Jones, Mick Avory, Charlie Watts et Bill Wyman. C'est lors de cette année là que les Stones connaissent leurs premiers succès en se démarquant de leurs nouveaux rivaux grâce à une image de mauvais garçons. Cette extravagance se marquera alors par une présence obscène et sexuelle dans leurs textes comme dans leur attitude. On remarquera cependant quelques similitudes avec les « gentils » garçons que sont les Beatles dans leurs tendances vers des influences psychédéliques et indiennes (rappelez-vous le sitar de « Paint it black »)



Après leur premier 45T, « Come on », écrit par Chuck Berry en 1963, le groupe sort son premier album de reprises Rock et Rythm'n blues en 1964 et lance ainsi sa carrière.

En 1965 le morceau « Satisfaction » est déjà un tube et les sorties d'albums suivent par la suite chaque année. Le groupe va alors petit à petit s'imposer comme étant l'un des plus grands groupes de tous les temps.

C'est pourtant en 1969 que Brian Jones, à l'origine fondateur du groupe, est exclu en raison de sa consommation de drogue (décidément une cause assez récurrente... Syd Barrett ?) qui nuit à son travail et l'empêche d'accompagner le groupe en tournée. Il sera retrouvé décédé un mois plus tard dans sa piscine et sera alors remplacé par Mick Taylor, qui donnera lieu à une période de grande créativité pour le groupe, de 1968 à 1975.

Mais en 1970 le groupe connaît une période des plus noires. Ils quittent alors leur maison de disque Decca. Keith Richards et Mick Jagger trouvent l'amour, l'un dans l'héroïne, l'autre dans le luxe de la jet set, en épousant la star des nuits parisiennes Bianca Perez Morena de Macias, et en fréquentant ensuite la chanteuse Marianne Faithfull. On pourra aussi rappeler le départ du guitariste Mick Taylor, en 1973.

Le seul véritable succès que l'on pourra noter sur cette période est le morceau Angie, écrit par Keith Richards. Le morceau est alors sujet à diverses interprétations, certains le percevant comme adressé à Angela Bowie, épouse de David Bowie, d'autres à Anita Pallenberg, sa propre compagne. Keith Richards défendra alors qu'il est destiné à sa fille, Angela, née en 1972.



Mick Taylor sera alors remplacé par le bassiste des Faces, Ron Wood, ayant notamment collaboré avec Jeff Beck. Nettement moins efficace que son prédécesseur, il sera néanmoins davantage en accord avec le groupe, de par son attirance pour le sexe, la drogue, le Rock'n'roll. Leur succès sera alors de retour en 1978 avec leur meilleure vente : l'album Some girls.



Malheureusement, le groupe va très vite connaître une nouvelle phase de séparation de par la tendance de chacun des membres à vouloir développer des projets solos. On devra alors attendre 1989 pour que le groupe se réunisse à nouveau afin de sortir un nouvel album : Steel Wheels. L'album connaîtra un fort succès et les emmènera dans une nouvelle tournée autour du monde.

Par la suite, les Rolling Stones vont enchaîner albums et tournées à succès tels que l'album Voodoo Lounge ou le live Stripped. Ils sortent en 2016 leur 26ème album, Blue and Lonesome, et sont aujourd'hui considérés comme l'un des groupes les plus prolifiques de tous les temps.

Toujours aussi en forme, si une concurrence avec les Beatles était clairement présente dans les années 60, ces derniers leur ont largement survécu, et 55 ans après leurs débuts, leurs fans sont toujours aussi présents dans le monde !

 
 
 
 
 
jazz magazine a sorti un hors série (n°10) consacré aux Rolling Stones.
 
 
 
Ajouter un commentaire :
Pour ajouter un commentaire, vous devez vous connecter sur votre compte CDandLP.com
 
 
 
 

Sleeve Face : participez à notre jeu concours !

 

Focus vendeur : Jazzyell

 

Envie de danser ? Notre agenda des festivals !

 

« J’écoute les musiques qui me touchent. Si un titre ne me procure pas d’émotion, je coupe le son… »

 

Gemini Cricket : « Pour moi la musique, c’est des sensations »

 

Agenda du Printemps !