Sélectionnez un champ de recherche :  Sélectionnez un format : 

 

Nos conseils à la vente pour des vinyls de collection.


Avec 1,7 millions d'unités vendues en 2016 en France *, le format vinyle connait depuis quelques années un exceptionnel retour en grâce auprès de bon nombre de mélomanes audiophiles. Si les 33 et 45 tours ont connu une énorme baisse de popularité au cours des années 90 au profit du disque laser, ils s'imposent aujourd'hui comme l'un des formats incontournables de la musique, en constante rivalité avec le MP3.

Chez CDandLP, nous n'avons jamais abandonné le vinyle et nous avons toujours aimé ce son. C'est pourquoi, depuis 2002, nous aidons les amoureux du microsillon à se rencontrer et à échanger sur notre site. Objets de collection à la qualité sonore indéniable, les vinyles sont désormais des trésors qui se monnayent parfois à des prix incroyables. Valoriser ces objets dans la perspective d'une vente collection de disques vinyles peut s’avérer être un épineux problème, au delà du cas de conscience. Alors, comment reconnaitre un vinyle de collection ?  Que vaut vraiment votre édition du Space Oddity de David Bowie retrouvée dans le grenier de vos parents ? Jusqu'où peut monter la valeur d'un vinyle de collection ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de vous éclairer de la meilleure des manières !

Côtes et argus, la clef pour une vente de vinyle de collection à sa juste valeur


A l'instar de n'importe quel marché, l'une des conditions sine qua none pour définir la valeur la plus juste d'une collection de vinyle à vendre reste la question de l'offre et de la demande. Si les disques vinyles se négocient aujourd'hui entre 1 et des milliers d'euros, c'est en premier lieu à cause de la rareté de certains exemplaires. La plupart des acheteurs ayant fait acquisition de grands succès édités en grand nombre, les disques les plus connus sont souvent les moins côtés. La logique est implacable : le premier facteur du prix d'un disque, c'est sa rareté ! La spéculation est de mise dans le monde du vinyle, comme partout ailleurs.
En ce sens, il sera impératif pour n'importe quel vendeur de vérifier la côte de ses précieuses acquisitions. On ne va pas vous mentir, vous risquez souvent d'être déçu par l'estimation de vos soit disant pépites. Un album légendaire dans l'histoire de la musique ne vaut que très rarement un prix d'or sur le marché. A titre d'exemple, sur notre site, le vinyle du Velvet Underground, Velvet Underground & Nico, sorti en 1967 et iconique de par sa fameuse pochette à la banane dessinée par Andy Warhol, se négocie entre 14,72 et 202,38 euros !
Alors, pourquoi un tel écart de prix ? Tout simplement parce que l'édition la plus onéreuse est un pressage japonais extrêmement rare.



Souvent, les plus haut prix sont liés aux premiers pressages (First Press) des premiers albums d'artistes qui auront explosés par la suite. Le premier album éponyme de Bob Dylan, sorti en 1962 aux Etats-Unis, est ainsi coté à 582 euros en version stereo. Les repress hollandais de ce même disque, édités en 1967 en Hollande n'atteignent que péniblement les 15 euros sur le marché.
Les éditions exotiques, comme les pressages africains ou les pressages japonais, avec leur fameux bandeau OBI, généralement pressés à très peu d'exemplaires, peuvent aussi atteindre des sommes astronomiques.
Vous pouvez vous faire une idée en consultant notre argus et côte qui présente les articles vendus sur notre site et vous permettra de vous faire une idée plus précise de la valeur de votre disque. Les vinyles des années 90, n’intéressant que peu de monde à l'époque à cause de la suprématie du CD, et de fait édités à très peu de copies, s'arrachent également à prix d'or.
Bien entendu, les Test Pressing, version éditées à quelques copies pour juger de la qualité de la gravure du microsillon, les copies autographiées (pour autant qu'elles soient authentiques!) et les exemplaires promo destinés aux professionnels et aux radios, sont hors de concours et valent une vraie fortune.
Enfin, les éditions limitées à proprement parlé, souvent éditées pour créer la rareté, sont très prisées des collectionneurs de tous bords et atteignent également des prix considérables.

Vous l'aurez donc compris, avant toute chose, vérifiez le pressage de vos disques, leur numéro de copie, la provenance de l'édition que vous avez entre les mains et consultez un site répertoriant l'argus des vinyles. Vous serez en mesure d'obtenir une estimation de votre trésor de guerre pour une vente de collection de disque vinyle au juste prix.

L'état de conservation de votre collection de vinyle à vendre : un paramètre obligatoire pour vendre au bon prix


Qu'on se le dise, un vinyle en mauvais état ne vaut pas grand chose sur le marché. Beaucoup de vendeurs négligent cet aspect en pensant que la rareté de l'objet a un poids suffisant pour en tirer un excellent prix. C'est totalement faux. Une copie dans un état de conservation pitoyable n'atteindra jamais des sommets. Plus le disque et la pochette sont abimés, moins le vinyle vaudra cher. Lorsque vous vous apprêtez à vendre vinyles de collection, portez une attention particulière à leur état de conservation. Bien souvent, les disques récupérés dans le grenier de vos grands-parents portent les signes du temps et présentent des imperfections qui feront grandement baisser leur valeur sur le marché. Référez vous à la codification internationale, pour estimer l'état de votre collection de vinyle à vendre.

Pensez également à nettoyer vos vinyles avant de les mettre en vente. En effet, un vinyle sale peut facilement dégrader la qualité d'écoute, voire pire, endommager la platine. De la même manière un disque voilé sera difficile à jouer. Avant toute vente, assurez vous donc que les disques sont en capacité de tourner sans altération.
N'importe quel acheteur vous le dira, une vente sans photo paraît tout de suite douteuse. Prenez donc le temps de photographier les vinyles que vous comptez vendre, ainsi que leur pochette, afin d'attester de la véracité de l'état que vous avez décrit dans l'annonce. Chaque imperfection se doit d'apparaitre sur les clichés. Soyez honnête, vos évaluations en tant que vendeur n'en seront que meilleures !
Et n'oubliez pas, les vinyles neufs et encore scellés, et donc en état irréprochable, s'arrachent à très bons prix !

CDandLP, une place de marché française de choix pour la vente de votre collection disques vinyle


Sur CdandLP, nous offrons depuis 2002 à tous les passionnés un site vinyle occasion permettant aux vendeurs et aux acheteurs de tous horizons de se réunir, d'échanger et d'effectuer leurs transactions en toute sérénité.
Simple d'utilisation et entièrement sécurisée, notre plateforme vous assure des heures de digging sans bouger de votre salon et vous garantit des achats de vinyle en ligne de qualité, sans aucune mauvaise surprise, comme si vous étiez en boutique !


* Source : SNEP – Syndicat National de l'Edition Phonographique