Sélectionnez un champ de recherche :  Sélectionnez un format : 

Guide pour bien définir la cote de vos disques vinyles

Avant de vous lancer tête baissée dans la mise en vente de vos vinyles, voici quelques questions à vous poser ainsi que différents trucs et astuces pour bien démarrer cette activité passionnante.

Vous avez dans un coin du grenier une malle remplie de vinyles ou bien vous avez hérité d'une collection de disques anciens et vous avez décidé de les mettre en vente.

Pas de place à l'improvisation, tout d'abord, quelques questions :

Savez-vous comment

Lorsque vous aurez parcouru les réponses à ses 3 éléments essentiels, nous vous expliquerons comment bien mettre en vente vos disques vinyles. Vous trouverez certainement preneur auprès des amateurs de musique en quête de la pièce qui manque à leur collection ou du disque qui leur fera remonter des souvenirs de jeunesse...

Estimez la valeur de vos articles

 
 
 
 
 
 
 
 

Identification d'un disque vinyle

Repérer son format :

Format
Diamètre
Diamètre en ''
Tours/minutes
Durée

Format : 

33T / LP

Diamètre : 

30 cm

Diamètre en '' : 

12''

Tours/minutes : 

33 1/3

Durée : 

40 à 60 minutes Long Play (LP)

Format : 

Maxi 45T

Diamètre : 

30 cm

Diamètre en '' : 

12''

Tours/minutes : 

45

Durée : 

Maxi 45 tours, Maxi Single, et Extended play (EP)

Format : 

25 cm 33 Tours

Diamètre : 

25 cm
10''

Tours/minutes : 

33

Durée : 

Long Play (LP)

Format : 

25 cm 45 Tours

Diamètre : 

25 cm

Diamètre en '' : 

10''

Tours/minutes : 

45

Durée : 

Extended Play (EP)

Format : 

45T SP

Diamètre : 

18 cm

Diamètre en '' : 

7''

Tours/minutes : 

45

Durée : 

Single (SP)

Format : 

45T EP

Diamètre : 

18 cm

Diamètre en '' : 

7''

Tours/minutes : 

45

Durée : 

Extended play (EP)

Format : 

78 Tours

Diamètre : 

25 / 30

Diamètre en '' : 

10'' / 12 ''

Tours/minutes : 

78

Durée : 

3 ou 5 minutes par face
 

Trouver le numéro, l'année, le pays de pressage et le label

Ces informations sont visibles sur le rond central du disque et/ou sur la pochette.

Est-ce un original ou une réédition ?

Même si cela peut paraitre évident, autant le dire à nouveau : un ''original'' signifie une ''première édition''.

Cette information n'étant pas toujours clairement spécifiée, c'est avant tout un travail de recherche sur l'année de 1ère parution de l'album et le label qui vous permettront de définir si vous êtes en possession d'un original ou d'une réédition (vous trouverez cette information sur internet, chez un disquaire, dans des foires aux disques...).

Quelques vinyles particuliers

Voici quelques exemples de vinyles dont la particularité peut en faire augmenter la cote.

Test pressing : C'est un disque sur fond blanc avec uniquement l'indication ''Test Press'' (ou T.P.). La pochette carton est blanche. Les Test pressing sont produits en quelques exemplaires seulement et utilisés pour vérifier la qualité du son et la gravure du vinyle.

Bootleg : C'est un disque d'un concert ou d'un enregistrement ''non officiel'', très prisé par les collectionneurs.

Pochette de disque dédicacée : Dans le cas où l'autographe de l'artiste est vraiment authentique, la valeur du disque peut s'en trouver nettement augmentée.

Pressage atypique (Corée, Japon, Venezuela, Congo...) : La cote de ces vinyles peut s'avérer plus haute que celle de leur équivalent européen ou américain.

Exemplaire Promo : Ce sont des copies très recherchées par les collectionneurs, pressées à très peu d'exemplaires (ce qui en fait leur rareté) et utilisées par les Maisons de Disques à des fins promotionnelles. Pour les reconnaître, elles ont un autocollant ou une indication sur la pochette et/ou sur le disque.

Etat d'un disque vinyle

L'état de votre vinyle et de sa pochette, là encore, représente un élément essentiel dans l'estimation de sa cote.
Plus un disque est rare, plus sa cote sera élevée, mais ceci à condition que son état soit bon.
La définition de l'état d'un disque est un exercice un peu complexe et c'est avec l'expérience qu'on s'améliore à ce jeu.

Les standards utilisés par la plupart des collectionneurs et des vendeurs de disques vinyle sont ceux définis par le Goldmine Grading Guide (USA) ou le Record Collector Magazine (Royaume Uni).
Une double notation (exemple : EX / VG+) sert à définir l'état de la pochette, puis du disque vinyle en lui-même. (Consultez notre page sur les états des disques.)

Important : Cette notation est utilisée pour une lecture rapide de l'état d'un disque vinyle, mais il est toujours intéressant de la complémenter par des détails et remarques spécifiques à l'exemplaire en votre possession (trace d'usure sur pochette, poinçon sur un côté...) ainsi que par une ou plusieurs photo de détail (voir notre paragraphe de conseils sur les photos.

Pour définir au mieux un disque vinyle, on doit discerner son état visuel de son état à l'écoute.

A l'écoute :

Il est nécessaire d'écouter, en entier (!), son disque afin d'en définir son état du mieux possible. Vous pourrez alors déterminer les craquements, sauts, grésillements, et autres défauts au cours de la lecture des plages, ceci sur chacune des faces.

A la vue :

Posez votre disque sur la platine et vérifiez-en l'exacte horizontalité. Un disque vinyle (ancien ou non) peu parfois présenter un léger voilage dû aux changements de température, qui ne se verrait pas forcément à la manipulation mais qui pourrait entrainer des sauts de lecture sur certaines platines avec un bras de lecture très sensible. Examinez avec soin votre vinyle à la lumière du jour ou sous un halogène assez proche du disque.

 

Quelques détails à retenir :

Certains collectionneurs portent parfois plus d'intérêt à la pochette qu'au disque vinyle à l'intérieur, par exemple lorsqu'ils veulent remplacer une pochette abîmée d'un de leurs disques. Il est donc essentiel de ne pas surévaluer l'état de la pochette.
Lors de la mise en vente de votre vinyle, il est important d'en faire une photo de bonne qualité afin que les acheteurs puissent se rendre compte de son état visuel. (voir notre paragraphe de conseils sur les photos)

Certaines pochettes françaises de vinyles 33T et 45T EP possèdent une languette de réapprovisionnement, qui peut également jouer sur la cote du disque (le disque perd de sa valeur si elle n'est plus présente).

Les vinyles 33T pressés au Japon ont des pochettes particulières incluant un ''obi'' (bande entourant la pochette) qui peut faire augmenter la valeur d'un disque s'il est resté intact. Ils incluent également parfois un livret d'information supplémentaire (booklet).

A noter : Pour vos disques vinyles qui auraient besoin d'une nouvelle jeunesse : voir notre paragraphe sur ''comment nettoyer vos vinyles... sans les endommager''

Cote d'un disque vinyle

On l'aura compris, pour définir la cote d'un vinyle, il faut d'abord l'avoir identifié correctement et avoir estimé son état du mieux possible.
Maintenant que ces éléments sont en votre possession, vous vous demandez comment savoir si votre disque ''sort du lot'' ...
Beaucoup de critères sont à prendre en compte pour évaluer la cote d'un vinyle : l'artiste, son style musical, la rareté (édition limitée) mais bien évidemment la demande sur le marché du disque...

Il n'y a pas de règle exacte mais, de manière générale, un disque dont un même pressage a été vendu à des millions d'exemplaires, n'atteindra jamais des sommets...

Plus concrètement et en pratique :

  • Etudiez et comparer les prix des vendeurs du site CDandLP avec le lien ''comparer''.
  • Consultez les autres marketplaces du disque.
  • Consultez un site comme popsike.com qui donne un historique des enchères sur Ebay. Vous y verrez l'évolution du prix de votre article au fil des années et aurez également une idée de la demande sur le marché.
  • Demandez à un disquaire proche de chez vous, il peut vous donner des conseils.

Dans chaque cas, pensez à bien comparer les informations d'identification de votre vinyle (année, pays, etc...). Veillez à examiner chaque détail (article scellé, pochette manquante...). Gardez à l'esprit que l'état du disque et de la pochette peuvent faire varier la cote. A titre indicatif (source JukeBox Magazine):

  • M (Mint/Neuf) : 100% de la cote
  • EX (Excellent) : 90% de la cote
  • VG (very Good/Très bon) : 70% de la cote
  • G (Good/Bon) : 50% de la cote
  • F (Fair/Moyen) : 30% de la cote
  • P (Poor/Pauvre) : 15% de la cote
  • B (bad/Mauvais) : 5% de la cote

Important : Il s'agit là d'un travail de recherche qui s'affine avec l'expérience et la connaissance de l'univers de la musique.

Nettoyage et conservation de vos vinyles

Nettoyer vos disques vinyles (sans les endommager!...) :

  • Entretien régulier => Brosse en carbone : pour enlever les poussières et l'électricité statique, à utiliser avant mais aussi après écoute. Nettoyez également le diamant de votre platine de manière régulière.
  • Enlever une tâche => Utilisez un peu d'eau distillée avec un chiffon microfibres (=non pelucheux). Il existe des produits spécialisés en vente dans le commerce et différentes techniques proposées sur le net.

Attention pour les 78T : N'utilisez pas de solution alcoolisée pour leur nettoyage, elle endommagerait le disque de façon irrémédiable. Préférez l'eau + savon.

Ranger et conserver ses disques vinyles :

  • Rangez vos vinyles sur la tranche, à la verticale, ne les empilez pas à plat (le poids de l'empilement ferait s'incruster la saleté plus profond).
  • Evitez de les stocker à proximité d'une source de chaleur comme un radiateur, une cheminée, une fenêtre ensoleillée... Ils risqueraient de se gondoler. De même, les disques vinyles ont horreur de l'humidité, pas de stockage en cave.
  • Manipulez vos vinyles avec précaution, en ayant les mains propres et en évitant de toucher autre chose que le rond central ou la tranche.
  • Après écoute et avant de les ranger dans leurs pochettes, il est conseillé de les dépoussiérer (dans le sens des sillons).
  • Changez les pochettes intérieures de vos vinyles si celles-ci sont vieilles afin d'éviter que la poussière qu'elles dégagent, ou la moisissure qui pourrait s'être installée, ne s'incruste dans les sillons du disque.

Mise en vente d'un vinyle sur CDandLP

Vous savez maintenant comment identifier, évaluer l'état et estimer la valeur de vos disques. Vous êtes prêt à vous lancer dans la mise en vente.

Utilisez le bouton ''vendre'' pour mettre en vente rapidement et GRATUITEMENT.

Rendez-vous sur notre page vendeur pour tout connaître sur le fonctionnement de la marketplace.

Voici nos 10 conseils vendeurs pour mettre toutes les chances de vos côtés :

  • Mettez de préférence en vente des articles qui sont peu proposés sur le site ou alors proposez vos disques à un meilleur rapport état / prix.
  • Consultez les listes de recherche acheteurs.
  • Fixez le bon prix. Utilisez nos outils de suggestion et comparaison de prix. Réactualisez vos prix régulièrement. Attention aux tentations de surestimer la valeur de votre disque vinyle.
  • Rendez votre boutique attrayante, présentez-vous et mettez en vitrine vos articles les plus vendeurs.
  • Mettez à jour votre catalogue régulièrement si vous vendez sur différentes plateformes.
  • Ajoutez régulièrement des nouveautés, vos acheteurs en sont informés automatiquement.
  • Donnez un maximum d'informations sur vos articles : label, pressage, tracklisting ...
  • Prenez des photos de vos articles qui soient bien descriptives. (voir notre paragraphe de conseils sur les photos)
  • Communiquez avec les acheteurs : répondez aux questions posées avec courtoisie. Fidélisez-les au maximum. (Offrez leur des coupons)
  • Pour l'expédition de vos commandes : proposez plusieurs méthodes d'envoi et des frais de port attractifs (Par exemple : Offrez les frais de port à partir d'un certain montant d'achats). Nettoyez vos disques (voir notre paragraphe sur le nettoyage des disques) et emballez-les avec soin. (voir notre paragraphe de conseil sur l'emballage)

Conseil pour les photos :

Une, voire plusieurs, photos par article sont indispensables pour valoriser votre catalogue.
Il est important d'utiliser les photos de VOS articles (pas de photos génériques tirées du Net) pour montrer l'état réel de la pochette et du disque.
Sur votre boutique, les acheteurs ne pourront pas toucher, ni lire les informations au dos des pochettes comme ils le feraient en boutique traditionnelle ou en bourse aux disques.
Par conséquent, les photos sont le meilleur moyen de convaincre vos acheteurs potentiels.

Soignez vos photos, faites des photos précises qui montrent bien tous les détails de l'article (pochette recto verso, rond central du disque...).

  • Evitez d'avoir recours aux téléphones portables à trop faible résolution. Il faut pouvoir voir les détails.
  • Réglez l'appareil photo sur une résolution moyenne (par exemple, 1 024 x 768 pixels). Vous obtiendrez ainsi des photos d'excellente qualité.

Conseil pour l'emballage :

Parce que le vendeur est responsable de son article jusqu'à sa réception par l'acheteur, il est indispensable d'emballer le plus soigneusement possible vos disques et articles musicaux.
Utilisez de préférence des cartons d'expédition professionnels, aux tailles adaptées aux pochettes de disques. Evitez les emballages avec multiples épaisseurs de cartons et rembourrage excessif qui passeraient sur la tranche supérieure du calcul des frais d'envoi.

Important : Pour l'envoi de disques non scellés, enlevez le disque avec sa pochette de protection (blanche) de la pochette extérieure (cartonnée), posez-le au dessus de la pochette cartonnée, puis introduire les deux éléments dans une pochette plastique (si disponible), pour éviter toute déchirure due aux frottements pendant l'expédition.

Astuce : Rien de ne vous empêche de recycler les cartons des commandes que vous recevez dans la mesure où ils sont encore en bon état. En plus, c'est écolo !